Témoignages de deux étudiantes en orthophonie au Pays d'Aurillac

Claire et Hedwige n’en reviennent pas comme les « Cantalous » sont zen !

En 3ème année à l’école d’orthophonie de Bordeaux, elles avaient gardé en mémoire l’enthousiasme de leurs collègues de 4ème année à leur retour d’Aurillac suite à une session d’accueil organisée par l’ADEPA et ses partenaires les 4 et le 5 Avril dernier afin de leur faire découvrir le territoire et de se projeter dans les différents modes d’exercices existant.

Alors, lorsque leur coordinatrice de stage leur annonce qu’une aide au transport et au logement sera proposée par l’Agence Régionale de Développement des Territoires d’Auvergne (A.R.D.T.A.) pour deux stagiaires en orthophonie, elles décident de saisir l’opportunité.

A la veille de leur retour à Bordeaux, elles nous font partager leurs impressions :

« Ce mois de stage a représenté une parenthèse de sérénité dans notre vie de citadines. Nous avons eu une prise de conscience : On n’a pas besoin d’être stressé au quotidien. Les personnes ont l’air beaucoup plus heureux, les parents et les enfants que nous avons reçu en consultation sont vraiment posés. C’est très agréable de discuter avec eux. Ils  sont contents d’avoir un rendez-vous, même si ça n’est pas dans l’immédiat. Ça facilite l’organisation. »

 Lorsqu’on les interroge sur la qualité des terrains de stage, voilà ce qu’elles répondent :

« Dans les grosses villes, on est spécialisé. Ici, on a tout type de patient. On apprend des rééducations que l’on n’aurait jamais vues à Bordeaux car dans les grandes villes c’est très cloisonné. Ici, c’est très facile d’être en lien avec les spécialistes. Sans compter que les maîtres de stage sont sur des modes d’exercices hétéroclites et qu’elles ont toutes une façon de travailler différente. Nous avons beaucoup appris de leur expérience et de leur pratique. »

Hébergées dans le centre-ville d’Aurillac, les deux étudiantes ont pu expérimenter le quotidien d’un aurillacois : « Aurillac et ses alentours, c’est très beau. On est très rapidement dans de beaux paysages. La petite taille de la ville est pratique car on perd moins de temps pour se rendre dans les administrations. Beaucoup de déplacements peuvent se faire à pied. »

Et lorsqu’on leur demande si elles pourraient se projeter dans une installation à l’issue de leur formation, Claire nous indique : « Je suis partagée car j’ai perçu beaucoup d’avantages que je n’avais pas imaginé avant d’arriver ici comme la polyvalence de l’exercice, le côté pratique/gain de temps de la petite ville ou encore les beaux paysages à proximité. En revanche, je suis tout de même attachée à certains avantages que possèdent les grandes villes comme la garantie d’une certaine forme d’anonymat ou encore le brassage culturel permanent… »

Quant à Hedwige, elle indique « Bien que je partage certaines craintes avec Claire, l’installation à Aurillac après mes études pourrait me séduire. L’installation me paraît plutôt simple étant donné que la patientèle est importante et je sais que je serais bien accueillie et accompagnée. Et puis, je trouve le cadre de vie reposant et idéal pour construire une vie de famille. La principale contrainte que je perçois c’est l’emploi du conjoint. Ensuite, c’est le fait d’avoir à faire beaucoup de kilomètres pour trouver une grosse ville. Par-dessus-tout, j’ai été séduite par cette expérience et j’aimerais pouvoir concrétiser un nouveau projet de stage en fin d’année ou en début d’année prochaine afin de mieux me projeter. J’espère donc que l’aide financière que nous avons obtenue cette année sera renouvelée car elle nous a permis d’absorber le double loyer et les frais de transport. Autrement nous n’aurions pas pu concrétiser ce projet. »

Suite à leur stage, Claire et Hedwige ont été contactées par une 5ème année qui souhaiterait en savoir plus sur leur expérience dans la perspective d’un projet de stage à Aurillac.

Une prise de contact qui montre l’efficacité des mesures incitatives pour faire venir des étudiants en  orthophonie sur le territoire, principal levier pour augmenter les chances de voir arriver de futures installations.